Pigments de l’été

12 août 2019

Emois, Poésies

Brumes matinales

Au regard de Cézanne

L’aube fraîche agite les roseaux.

 

Lumière oblique

Au large geste de Monet

Le matin flâne aux fleurs du jardin.

 

Flamme zénithale

Au crâne de Nicolas

Le plomb assomme aussi les sommets.

 

Souffles exténués

Aux lèvres de Signac

La torpeur s’allonge sur l’ubac.

 

Vapeurs vespérales

Sur le cœur de Vincent

Le feu du ciel exalte l’adret.

 

Eclats orangés

Désirs mauves de Zao

La peine explose sur la grève.

 

Nuit tombale

Aux paupières vives de Soulages

L’amour brille au-delà de la mort.

17/08/2018

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004