Crèpe des Eparges

20 août 2019

Ephéméride, Poésies

(Emoi de février)

 

Champ de leurre

des crêpes fourrées

suent leur humanité

par les pores géants

 creusés sur le mont

 

Le crêpe noir au bras

les anciens cadencent

le souvenir envolé

des bombances passées

 

Champ de leurre

un poignet expert

éjecte des grumeaux

aux surprises laïques

émiettées au bitume

 

Le crêpe noir au bras

gonflera la mémoire

des louanges funestes

et des fêtes païennes

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004