Voyage

20 août 2019

Emois, Poésies

Œil

pers

seuil

vert

 

Lèvres

ténues

brèves

tendues

 

Sourire

inouï

avenir

embelli

 

Un voyage

mental d’abord

de passage

venu du nord

 

Invente demain

Invente l’ailleurs

Avenir carmin

Sereines torpeurs

 

Rencontre possible

A provoquer enfin

Rencontre pour cible

Propulsée au destin

 

Par hasard on se croise

Se regarde se sourit

Nos yeux qui s’entrecroisent

Quémandent un alibi

 

La musique le leur fournit

Main contre main corps contre corps

La danse douce réunit

Gestes frêles parfums accorts

 

Le temps s’allonge et se prolonge

Propos et souffles s’apprivoisent

La peur de  demeurer seuls ronge

L’espoir d’un verre au oui pavoise

 

Timide la nuit espère un matin

A deux sur le chemin rose et pâle

L’avenir heureux à l’aube se peint

Des nuances subtiles du cristal

 

Cette aurore de lumière a brillé longtemps

Gravi les sommets couru dans les plaines

Dans des souhaits simples des rires d’enfants

Sent bon le parfum de la marjolaine

 

Dans l’air optimiste qui s’égaye au printemps

Dans les joies du soleil les rires de l’été

A l’automne brumeux et ses sentiers absents

Dans le froid de l’hiver je t’ai toujours aimé

01/05/2017

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004