Archive | août 2019

Petit Louis

4 août 2019

0 Commentaire

Le soleil de juillet écrase l’après midi d’une chape lourde et blême. On traque l’ombre, on suffoque, on respire à peine.   L’haleine, solide, résignée,  s’échappe avec difficulté des corps épuisés. Les mots sont des borborygmes, les plaintes des soupirs las.   Malgré cette torpeur universelle, Petit Louis s’agite dans le jardin. Il va, vient, […]

Lire la suite...

Solstice

4 août 2019

0 Commentaire

Quand la toile grise de l’hiver s’installe quand l’horizon s’étale sur les vitres opaques de frêles météorites blanches chevauchent fièrement décembre Sur la croupe de l’automne immense solide et dure s’amoncèlent les regrets La lumière du matin auréole timide transporte à l’éternel les brèves minutes humaines A l’horloge silencieuse basculent des secondes futiles que les […]

Lire la suite...

Montréal… ?

4 août 2019

0 Commentaire

Loulou y es-tu ?                                      Loulou vois-tu ?                                       Loulou entends-tu ?   ……….   Ignare, ce n’est pas Loulou, c’est Riri !   ……….   … Henri est venu, Henri a vu, Henri a entendu…   … et depuis le jour d’agape royale, l’escarcelle du prieur de la collégiale de Montréal n’était plus l’escarcelle que vous croyiez.   Elle […]

Lire la suite...

Eau vive

4 août 2019

0 Commentaire

Insaisissable   vie sourd dans la mousse suinte sourit susurre murmure chante gonfle gronde galope dévale entraîne des milliers d’autres insaisissables vies dans la noyade 23/01/2019  

Lire la suite...

Survie

4 août 2019

0 Commentaire

Une chenille chemine en chemise sur le sol chaotique du solstice. Elle cherche à chaparder un sourire à la roche surchauffée.   Son chemin chahute les images troubles et chaloupées de la riche Palmyre. Elle cherche à charmer un souvenir échappé de la grandeur.   Elle se souvient qu’hier aux infimes fatigues du soleil toutes […]

Lire la suite...

Nature morte

4 août 2019

0 Commentaire

La lumière !   La lumière jaillit oblique et végétale   Elle consterne le feu de présences hâtives elle concentre l’effort de l’insecte dément   Elle brise dans l’iris de nos yeux les blondes certitudes les absentes moissons sur les friches de la raison   Mille jeunesses folles germent au champ d’honneur des passions de […]

Lire la suite...

Il a neigé !

4 août 2019

0 Commentaire

Marée humaine muette absente enfin intelligente figée dans la toile labyrinthique d’une araignée lascive et intemporelle   Pas même un chrysanthème hirsute qui fendille l’épaisse couche de regrets éternels linceul opaque immaculé des mémoires ensevelies   Morts melbas ! ce matin c’est Chantilly pour tout le monde !   Tandis que l’hiver oscille ondule voyage au-delà des […]

Lire la suite...

Sous le vent du désert

4 août 2019

0 Commentaire

La lumière glabre de midi traverse ton corps et court se nicher dans l’absence d’horizon.   Toi, les yeux tendus vers l’inaccessible, tu es assis à même le schiste ridé par les restes d’un séisme intemporel.   Le temps, morbide, t’est lentement passé sur le corps jusqu’à assécher la moindre de tes artères.   Tu […]

Lire la suite...

Ornans

4 août 2019

0 Commentaire

Soyons réalistes, pour un profane rejoindre Ornans ressemble à une descente vers le Purgatoire ! On s’attend à des prémices d’Enfer, les forces du feu en moins, dans un décor parsemé de quelques essences de paradis, aquatiques et babillardes. On pressent un pays noir où des travailleurs crasseux démontent le paysage à grands flots de poussière. […]

Lire la suite...

Un siècle

4 août 2019

0 Commentaire

La glace brune dévissait l’antre jaune d’un bec de gaz affable. Dehors, la pluie grave et grise jeûnait encore. Gracile, elle détroussait d’une grimace brève la berge déconfite d’un regard de passage.   Bien à l’abri, la banque, irascible et secrète, générait de fausse amitiés blanchâtres dans le fond du placard.   C’était la brume, […]

Lire la suite...
1...1011121314

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004