Archive | avril 2020

Matin fade

30 avril 2020

0 Commentaire

Sur l’horizon clos le cœur atone et flasque comme l’eau  d’un canal étreint les teintes ternes de l’aube dans les desseins inaudibles de la fuite. Plouhinec, le 29/04/2020 What do you want to do ? New mailCopy What do you want to do ? New mailCopy

Lire la suite...

Procrastination

28 avril 2020

0 Commentaire

La nuit résonne du tintement clair des sonnailles diurnes. Elle dépose délicatement l’haleine de leurs moutonnements sur la rosée du matin.   Il faudra réunir les blancs résidus de leurs simples mélodies trier voyelles et consonnes puis tisser patiemment leurs lettres en chaînes de vocables.   Ainsi sans doute si l’encre le veut se tramera […]

Lire la suite...

Pourtant, j’avais le virus…

26 avril 2020

0 Commentaire

Il y a longtemps que j’avais le virus, mais cette année c’était prévu, j’allais mettre les bouchées doubles.   Contrat signé avec un ibère émacié qui ne cessait de répéter « Tu moulines (1) ! Tu moulines ! Et tu vas gagner ! » je rejoignais son adjoint un petit gars rondouillard au sang chaud un peu ibérique, un peu y […]

Lire la suite...

Escale

24 avril 2020

0 Commentaire

Des lampées d’écume ambrée amples à l’amble déhanché du voyage flottent et ondulent dans la diagonale du sablier.   D’étranges tranches de rochers écarlates et compressés masquent les volutes volubiles des vagues.   Un petit café amer sur le zinc chaloupe syncope sinue au souvenir fervent des âmes soumises aux sirènes.   Verticale flamande et […]

Lire la suite...

Vis !

20 avril 2020

0 Commentaire

Le sel de l’existence ronge grain par grain la mémoire des tempêtes.   De tes faiblesses sont nés les naufrages.   De tes résistances sont nées tes victoires.   Des traces de leur violence naîtront leurs cicatrices.   Souviens-toi.   Demeure solide et droit.   Face aux abymes tu ne craindras plus alors que le […]

Lire la suite...

Mythe limite…

20 avril 2020

0 Commentaire

Narcisse, la fine fleur des chasseurs affichait un minois de minet.   Il snobait l’alentour et mine de rien déminait les échos que l’amour répandait en ondes de désirs chez celles qui l’approchaient.   Seul le gibier l’attirait et il se moquait des viles espèces qui zézayaient d’attirer son attention en battant de l’élytre autour […]

Lire la suite...

Embrouillamini

17 avril 2020

0 Commentaire

La rouille sur les rituels intérieurs ankylose peu à peu la clairvoyance.   Le poids du temps calcifie lentement le tressage solide des fibres de la compréhension.   Les cordages jadis tendus et rectilignes qui me reliaient au rivage s’enchevêtrent aujourd’hui dans vos espaces numériques vos patriotismes obscurs vos fois vindicatives vos échanges atrabiles vos […]

Lire la suite...

Ere nouvelle

14 avril 2020

0 Commentaire

La civilisation du grand troupeau en transhumance ininterrompue atteint aujourd’hui son paroxysme   Il est grand temps mes chers congénères de se retrancher dans sa ruelle derrière son mur de pierre grise de largeur idoine à claire voix hors de portée de postillon malin où fleuriront des bouquets d’hortensias pour indiquer au passant importun que […]

Lire la suite...

Songes de sentinelle

14 avril 2020

0 Commentaire

Je ne l’aime pas plate et que ses côtes se dévoilent. Je la préfère un peu ronde plutôt gironde même en Bretagne. J’apprécie lorsqu’elle s’emporte que la colère l’émoustille et la rage lui irrite le front. J’avoue que j’attends avec impatience ces jours où elle monte sur ses plus grands chevaux où elle galope avec […]

Lire la suite...

Amours adolescentes

8 avril 2020

0 Commentaire

L’hypothèse d’un sourire rampe sur le sable humide de l’espoir   Solide le regard rivé vers le levant   je t’attends 07/04/2020 What do you want to do ? New mailCopy

Lire la suite...
12

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004