Embrouillamini

17 avril 2020

Pérégriner, Poésies

La rouille

sur les rituels intérieurs

ankylose peu à peu

la clairvoyance.

 

Le poids du temps

calcifie lentement

le tressage solide des fibres

de la compréhension.

 

Les cordages

jadis tendus et rectilignes

qui me reliaient au rivage

s’enchevêtrent aujourd’hui

dans vos espaces numériques

vos patriotismes obscurs

vos fois vindicatives

vos échanges atrabiles

vos nausées mercantiles

vos haut-le-cœur climatiques

et vos tropismes opaques.

 

Ce soir

l’entendement

se noue.

 

Dans un imbroglio

de philosophies

bancales et mystérieuses

un fil rouge

ténu

marque le souvenir

de l’espoir

sur des sentiers escarpés

et bien mal balisés…

 

Plouhinec le 17/04/2020

Pont Lorois (32) (Copier)

What do you want to do ?

New mail

Embrouillamini dans Pérégriner

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004