Procrastination

28 avril 2020

Pérégriner, Poésies

La nuit résonne

du tintement clair

des sonnailles diurnes.

Elle dépose délicatement

l’haleine de leurs moutonnements

sur la rosée du matin.

 

Il faudra réunir

les blancs résidus

de leurs simples mélodies

trier voyelles et consonnes

puis tisser patiemment leurs lettres

en chaînes de vocables.

 

Ainsi sans doute

si l’encre le veut

se tramera un sujet

favorable à de longs voyages

ou mieux encore à de doux transports

sur des toiles lointaines.

 

Il faudra tresser

des mots habiles

les encorder en phrases

sur la paroi glabre illimitée

du paragraphe monumental

dressée face à la tâche.

 

Alors il faudra

partir à l’assaut

de la stricte syntaxe

de spit en dégaine puis mousqueton

assurer des prises précises

pour éviter la chute.

 

Il faudra bien sûr

bivouaquer là-haut

en équilibre instable

sur quelque point plat de suspension

se hisser jusqu’à la virgule

qui permet une pause.

 

Il faudra gagner

lettre par lettre

un infime espoir de sens

pour parvenir enfin peut-être

au sommet qui recevra l’œuvre

de son étendard riant.

 

Fourbu, il faudra

encore descendre

sur le plancher des hommes

pour procéder au toilettage

aux embellissements lexicaux

avant l’offrande au lecteur.

 

Bah !

 

J’écrirai ce poème demain !

 

Peut-être…

 

Plouhinec le 28/04/2020

Algajola (69) (Copier)

Rochers sur la plage d’Algajola (Haute Corse)

What do you want to do ?

New mail

Procrastination dans Pérégriner

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004