Eclosion du poème

8 octobre 2020

Pérégriner

Aquilons de l’histoire

alizés du voyage

siroccos des rencontres

s’amarrent aux gréements cérébraux

internes insolites solitaires

 

Sur la grève sinuent alors

les embruns subtils du retour

les sinusoïdales racines

de fleurs de sable écloses

aux songes fluides de l’osmose

 

Dans la satiété du soir

sauvages singulières somnambules

leurs sages sorcelleries infusées

libèrent l’essor de l’idée

dans la symbiose chromatique des pensées

 

Après des heures de déambulations

de corolles boussoles de pistils aux aguets

elles concentrent les désirs du départ

en multiples voilures offertes

aux navigations intimes et intérieures

 

Plouhinec 07/10/2020

Berk (1) (Copier)

What do you want to do ?

New mail

Eclosion du poème dans Pérégriner

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004