Naître

12 novembre 2020

Pérégriner, Poésies

Aube rose aube bleue

selon des aléas

atmosphériques

solaires lunaires

zodiacaux

hypothétiques

glisse de l’anthracite

vers l’orangé

à travers de grises

roselières étranges

 

Dans une ambiance

diaphane l’étang

symbiotique

libère ses amarres

fluides

s’éloigne vers l’oubli

du voyage

 

Lové sur une plage

aux effluves quasi

maternelles

un halètement discret

se propage dans l’instant

détend ses membres

flasques

jusqu’à exploser

dans un sanglot

sonore

 

Rassurante et douce

une voix venue d’en haut

souffle que je suis

sa fille

qu’elle m’aimera

qu’elle m’assistera

qu’elle m’aidera

 

Rassérénée je scelle

Une finale féminine

à la variation de mes états

et je m’abandonne

sans attendre à un sommeil

fleuri parsemé d’avenirs.

 

Plouhinec 05/11/2020

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004