Errances ascétiques joséphistes

31 mai 2021

Obsolètes, Poésies

Promesse enjôleuse faite à Marie par un mari fort marri du passage de Gaby

 

Nous attendrons une embellie

afin de fuir ce margouillis

pour filer en filanzane*

ou en brève caravane

loin de l’horizon nacarat

et ses touffeurs d’épiscopat

ultramontaines vastités*

où planter sous les cieux astrés*

nos chacunières entoilées

nous emboucaner au couchant

nimbés de zéphyr bienséant

nous repaître en thébaïde

des tripotages séides.

 

*

Filanzane : chaise servant à transporter les voyageurs

vastité : ce qui est vaste

astré : éclairé par les astres

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Xavierb44 |
Eliphas Levi |
Laplumequivole |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A la croisée des humains
| Toutpoeme
| Bradeley2004